Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 00:07
Vendredi 11 Novembre 2011
 
 
Bien sûr, nous savons tous que le 11 Novembre 1918 marquait la fin d'un horrible cauchemar pour les rescapés de cette interminable guerre et leur famille.
 
Mais pour beaucoup, si c'est un soulagement ce n'est pas la fête.
 
Personnellement, ce que j'en ai connu, en dehors des livres et des films, c'est au travers des récits de mon grand-père paternel qui avait 17 ans en 1914. Il a participé, entre autres,  aux combats du "Chemin des Dames " . Il ne pouvait en parler sans que ses yeux se remplissent de larmes.
Je lui avais offert un livre : " La peur" de Gabriel Chavallier. Il m'a dit y avoir retrouvé exactement ce qu'il avait pu ressentir : la peur viscérale.
Il est décédé le 15 mars 1985.
   
A l'âge de 15 ans, au décès de la soeur de son grand-père, mon mari a hérité de deux albums de cartes postales.
Ces albums étaient en très mauvais état et rangés dans un carton. Mais les cartes sont en excellent état.
Il y a quelque années, un 11 novembre. Nous avons eu envie de les lire toutes et de les ranger dans des albums neufs.
 
Nous avons passé une grande partie de la nuit à les parcourir, submergés par une intense émotion, ne pouvant parfois retenir nos larmes.
 
Cette grand-tante avait conservé, entre autres, toutes les cartes reçues de ses frères, de son mari et d'un de leurs amis pendant la guerre.
Parmi ses frères, le grand-père de mon mari qui a reconstitué les éléments essentiels de la fratrie limousine.
 
Antoine Deville (tuilier puis feuillardier) et Marguerite née Javanaud (journalière) ont 9 enfants. 3 meurent en bas-âge.
 
En 1914, 6 sont encore en vie :
 
Marie, l'unique fille, née en 1875, Jean, en 1881, Antoine, en 1883, Léonard en 1887, Pierre, en1890, et Jean dit Petit-Jean, en1893.
 
Marie épouse Henry Buchert en 1906.
Antoine se marie en 1913.
 
Le conflit éclate. Le 3août 1914, l'Allemagne déclare la guerre à la France.
 
Antoine est tué dans la Marne le 22 septembre 1914, il a 31 ans
Jean est tué dans la Marne le 10janvier 1915, il a 34 ans
Petit-Jean est tué en Alsace le 26 mars 1915, il a 22 ans
Léonard est gazé. Invalide à plus de 50% il survivra jusqu'en 1937. Il aura 3 enfants
Pierre, légèrement blessé aura lui aussi 3 enfants
 
Henry retrouve sa femme Marie qui décédera en 1960 à l'âge de 85 ans. Ils n'ont pas eu d'enfants.
 
J'ai appris un peu plus tard, avec soulagement je l'avoue, que la mère de ces malheureux soldats était décédée avant la guerre. Elle a été trouvée morte dans un champ. La misère... Elle n'a pas assisté à cette hécatombe.
Quant à Antoine Deville, le père, il s'est remarié, et a vécu jusqu'en 1938. Il avait 92 ans !!! Sur les 9 enfants seule sa fille lui aura survécu !
 
C''était une famille française comme tant d'autres pendant la guerre de 1914-1918
 
Mon mari Pierre, (dit Michel), est un petit-fils de Léonard.  Il conserve pieusement le trésor qui lui fut confié en 1960, au décès de Marie.
 
Il travaille avec passion sur la généalogie de sa famille.
   
Ces recherches nous donnent une idée assez précise de la vie et des coutumes des pauvres gens au cours des quatre derniers siècles.
 
Voici la photo d'une carte reçue par l'époux de Marie la Grand-tante,
le 9 Novembre 1918.
 
 
P1260028.JPG
 (Clic pour voir en grand)
 
 

   
J'ai trouvé sur internet une interview très intéressante de Pierre Miquel auteur d'une série d'ouvrages très documentés sur la guerre de 1914-1918. Elle concerne la journée du 11 novembre 1918.
Si cela vous intéresse : img943.jpg
    
Je vous souhaite un bon week-end
P1260027.JPG
Capture-copie-5

Partager cet article

Repost 0
Published by Christiane - dans Divers
commenter cet article

commentaires

maNinou85 12/11/2011 18:16



Heureusement que certains témoignages se transmettent de génération en génération. Sans eux qui pourrait imaginer à notre époque ce que ces hommes et ces femmes ont dû vivre ? Un bel
article... Bon dimanche !



Christiane 12/11/2011 20:40



Plus de témoignage direct, tous les "Poilu" sont morts. A nous d'entretenir la flamme du souvenir...


Bises et bon dimanche à toi aussi.



Jackie 11/11/2011 21:51


Pour ne pas oublier... merci


Christiane 11/11/2011 23:56



Bonne fin  de semaine Jackie.



Buddha 11/11/2011 21:03


c'est bien de savoir ce qui s'est passée dans sa famille


Christiane 11/11/2011 23:56



C'est notre histoire, celle qui a contribué à faire de nous ce que nous sommes....



geo 11/11/2011 19:05



bonsoir..


c'est vrai le souvenir et l'hommage...


raviver la douleur tous les ans...


bonne soirée


amicalement


 



Christiane 11/11/2011 23:53



Pour la plupart d'entre nous, ce n'est plus une grande douleur comme elle le fut pour ces générations. Mais si nous voulons éviter d'autres conflits, nous devons nous rappeler combien ils
peuvent anéantir les familles.


Bonne fin de soirée.


Amitiés



Francine78 11/11/2011 18:04



Grâce à ces lettres c'est un protrait de famille bien émouvant que je viens de lire, la gorge serrée, j'ai eu aussi des pensées pour mes grands-pères que je n'ai pas connus à cause de la guerre,
évidemment. Mes parents eux ont connu la suivante. Puisse l'avenir nous préserver de cela.


Bises et bonne fin de we Christiane.



Christiane 11/11/2011 23:50



Comme tu le dis Francine, puisse l'avenir nous préserver et surtout préserver nos enfants et petits-enfants de tous ces feux qui couvent sur la planète. Ils ont si vite fait de se propager
parfois....


Bises et bonne fin de semaine à toi aussi.



Pom de l'atelierpapillon 11/11/2011 17:20



J'ai aussi beaucoup de cartes postales avec la même écriture et des mots à peu près semblables... Je n'aime pas trop m'y plonger : de familles lorraine et alsacienne, ce fut douloureux aussi bien
pour les hommes partis au front que pour les femmes qui ont fait marcher les ateliers et les usines...


Il est bien de se souvenir du prix payé pour être français. Mais je me pose toujours la question de savoir s'il faut encombrer les jeunes générations avec ça... Je n'ai pas la réponse.



Christiane 11/11/2011 23:47



Cette carte est très bien écrite. Celles écrites par les grands-oncles et le grand-père de mon mari sont écrites quasi phonétiquement, ils n'étaient pas allés à l'école ou si peu.... Elles
n'en sont que plus émouvantes et par respect pour leur mémoire, je ne veux pas les diffuser. Elles disent en termes simples et pudiques leurs angoisses, c'est terrible...


Je pense que nous devons transmettre ces témoignages à nos enfants, ils disent bien mieux que les livres l'horreur des guerres quelles que soit leur forme.


C'est ma réponse, mais je ne sais pas si c'est la bonne...



Pili 11/11/2011 11:36



Un beau témoignage en cette journée de souvenir!


L'histoire de nombreuses familles, hélas, doit être semblable à celle là!


Nous avons une maison de vacances à Oreilla (66). Village qui détient un triste record: c'est le village de France qui a eu le plus de morts, en proportion de sa population. Pour 138
habitants en 1914, il y a eu 18 tués pendant la guerre.



Christiane 11/11/2011 23:39



Toutes les familles ont sans doute été plus ou moins touchées mais toutes n'ont pas eu la chance d'avoir quelqu'un qui conserve aussi soigneusement tous les courriers reçus à cette époque.
C'est un sacré trésor pour qui s'intéresse à l'histoire, la vraie, celle des gens ordinaires.


Je crois deviner que tu viens de chez Clarélis....



Mamychachat 11/11/2011 10:21



Merci pour ce bel article-hommage à tous ces héros ... La Picardie a bien souffert ...


Partout des cimetières ... et on ressent une certaine tristesse sur la plaine autour d'Albert, Péronne etc ... Il n'y fait pas bon vivre, trop de morts sur ces terres, dans ces terres devrais-je
dire ...


Une pensée pour eux. Ils ne sont pas morts pour rien ... ma génération n'a pas connu la guerre ....j'espère que cela continuera pour nos enfants ...


Gros bisous Christiane



Christiane 11/11/2011 23:30



Je ne suis jamais allée vers chez toi Annick et je n'imagine pas cette réalité.


Je ne suis pas cetaine que nous soyons à l'abri d'une guerre. Elle sera différente, c'est tout...


Gros bisous Annick et bonne journée.



Littorine 11/11/2011 10:04



Merci Christiane pour ces touchants témoignages. Comme je fait de la généalogie moi aussi çà m'intéresse de comprendre ce qu'on pu vivre nos familles....et ce que nous en avons récupéré comme
héritage. Bisous



Christiane 11/11/2011 23:28



Ce que nous découvrons au travers de tous les actes divers nous dévoile une vérité qui n'a rien à voir avec celle de nos livres d'histoire... Elle est pire encore !!!


Bisous



Dan 11/11/2011 09:02



Cataclysme dans les familles, c'est émouvant d'en conserver des traces, en particulier par ces couriers de soldats. Bises Dan



Christiane 11/11/2011 23:25



Ces courriers sont d'autant plus émouvants que beaucoup de cartes sont écrites pas des gens qui n'étaient pas allés à l'école et écrivaient phonétiquement. Par respect pour leur mémoire je ne
les ai pas scannées. Ils subissaient sans comprendre pourquoi. Mais y avait-il quelque-chose à comprendre ?


Bises


Cricri



ninie 11/11/2011 08:51



Bonjour ma Poulette,


Merci pour ce magnifique reportage, quel travail.....


Tous les 11 nov., je suis dans une grande émotion.Comme beaucoup de familles la nôtre a été très durement touchée. Je me souviens moi aussi des récits de mon pépé....


Je vous souhaite un bon W.E


Bises


NICOLE



Christiane 11/11/2011 23:21



Coucou ma Ninie,


Tous ces témoignages nous aident à comprendre combien cette génération a été cruellement touchée...


Nous étions chez Thierry aujourd'hui.


Bon week-end et gros bisous.


Cricri



canelle56 11/11/2011 08:34



Journée de souvenirs et de rappel pour nous tous !!!!


Bises Christiane



Christiane 11/11/2011 23:17



Bises Canelle.



marine D:0080: 11/11/2011 08:11



Je te comprends, non ce n'est pas une fête, lorsqu'on sait tout le mal qu'à fait cette guerre dans nos familles !


Chacune a eu son lot je vois bien...


Mon grand-père est rentré donné pour mort, il portait le courrier sur les première lignes... D'ailleurs il est parti très tôt... j'en ai parlé sur mon blog avec la seule photo que j'ai de
lui.
Merci pour ce témignage Christiane. merci également pour ton mot de ce matin je vais te répondre.
Gros bisous 


Marine



Christiane 11/11/2011 23:13



J'ai beaucoup de photos de mon grand-père que j'adorais. Mes enfants l'ont aussi connu et aimé. J'avais 39 ans quand il nous a quittés. C'était un homme droit. La seule médaille qui comptait
pour lui, c'était sa médaille du travail. Il n'avait pas conservé ses médailles militaires, mais j'ai son livret puisqu'il était obligatoire de le conserver. Il a aussi beaucoup parlé de cette
guerre à mes enfants, leur expliquant comme c'était horrible et non glorieux.


Gros bisous



Yvon 11/11/2011 07:41



une pensée pour ces poilus en ce jour de commémoration


bonne journée, Christiane



Christiane 11/11/2011 23:06



Bisous Yvon, à bientôt.



Margrith 11/11/2011 07:32



Merci pour ce reportage très émouvant. Je trouve c'est très important de ne jamais oublier ce que les gens ont souffert durant les guerres mondiales. Tous ces documents sont très importants pour
nous et nos enfants. Je suis très touchée.


Bises, Margrith



Christiane 11/11/2011 23:04



Nous devons veiller à ce que personne n'oublie ce que la haine peut engendrer comme malheur.


Surtout quand on envoie se battre des gens qui ne savent pas pourquoi....


Je suis toujours très émue quand je revois ces documents. Emue et révoltée !


Ton cactus est superbe !


Bises


Cricri



jacques87220 11/11/2011 07:06



Bonjour Christiane


Mon pere aussi a fait 14 et il s'en faisait un honneur, et ensuite il a fallu repartir en guerre et finalement,je crois que nous avons toujours été en guerre plus ou moins


Jamais tranquilles


Bisous mon amie


Jacques



Christiane 11/11/2011 23:00



Bonjour Jacques,


Mon grand-père, parlait de la guerre avec beaucoup de tristesse. Il se rappelait de face à face avec de jeunes allemands de son âge où chacun regardait l'autre sans comprendre pourquoi
ils étaient là et faisaient demi-tour.


Les camarades morts ont souvent hanté ses nuits.


C'est à la bêtise et à la cupidité que nous devons faire la guerre. Notre tranquillité est à ce prix.


Gros bisous à tous les deux et bonne journée.


Cricri


 



joele 11/11/2011 07:03



Merci de partager ce tresor inestimable que ce temoignage d'une période si douloureuse pour
tous.


Aujourd'hui il faut juste se souvenir.


Amicales bises. 



Christiane 11/11/2011 22:53



Se souvenir et espérer que l'histoire ne bégaye pas !!!


Bisous Joele et bonne fin de semaine.



Bonheur du Jour 11/11/2011 05:47



Quel bel article, très émouvant, en ce matin du 11 novembre.


Vous possédez des trésors et maintenant que les derniers des Poilus sont morts, c'est formidable de les faire connaître.


A bientôt.



Christiane 11/11/2011 22:50



Merci !


Nous possédons effectivement un trésor que nous transmettrons à nos enfants et petits-enfant, c'est un pan de leur histoire...


A bientôt.



katara 11/11/2011 05:20



C'est bien d'en parler chère Christiane car la notion d'oubli fait qu'on pense de moins à eux qui ont tant souffert. bises et belle journée



Christiane 11/11/2011 22:46



Nous ne devons pas oublier combien la guerre est effroyable et tout faire pour éviter que ça ne recommence et que cessent les autres conflits dans le monde autant que faire se peut....


Bises Cathie.



Sophie 11/11/2011 03:43



j'ai toruvé beaucoup d'interêt dans ton article et c'est vrai que sur les brocantes j'ai plaisir  àlire ces cartes.. est ce de la curiosité.. non je ne pense pas .. juste le besoin de sacoir
et de ne pas oublier. Bises. Sophie



Christiane 11/11/2011 22:43



Bien sûr, nous éprouvons une certaine curiosité car nous avons du mal à comprendre comment les gens ont pu survivre à tous ces malheurs. Et cette guerre fait partie de notre histoire.


Non, nous ne devons pas oublier et oeuvrer pour la paix en éduquant nos enfants. Pas facile !!!


Bises


Cricri



Agnès 11/11/2011 00:24



C'est comme tu dis une histoire comme beaucoup de famille. Ma grand-mère nous en parlait, elle avait perdu 4 de ses frères. Je me souviens enfants, être avec elle dans des cimetières à la
recherche d'une tombe de l'un de ses frères. Merci pour ces beaux témoignages. Bises



Christiane 11/11/2011 22:40



Je pense qu'eefectivement aucune famille n'a été épargnée.


Bises



Présentation

  • : Mes petits bonheurs au fil des jours
  • Mes petits bonheurs au fil des jours
  • : Essentiellement mes découvertes dans la nature, quelques balades et éventuellement des loisirs créatifs.
  • Contact

Profil

  • Christiane ( Cricri)
  • Passionnée de broderie, de bricolage,de photos, j'aime partager mes découvertes.
Maman de 3 enfants adultes et grand-mère de 6 petits-enfants, je suis retraitée. 
Je vis depuis septembre 1975 à 12km au sud-ouest de Limoges (Haute-Vienne)
  • Passionnée de broderie, de bricolage,de photos, j'aime partager mes découvertes. Maman de 3 enfants adultes et grand-mère de 6 petits-enfants, je suis retraitée. Je vis depuis septembre 1975 à 12km au sud-ouest de Limoges (Haute-Vienne)

Les tourterelles du bouleau

P1070926-001

   

Rechercher

Capture

You Tube

 

Presentation1.jpgClic !

IMPORTANT

 

Coeur pour Rose-001

 

    Capture-copie-3

 

  Réaliser le rêve d'un enfant malade  

 

Les ami(e)s de Jacques

rose-20les-20ami-e-s-20de-20jacques.jpg

Enquête